Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus

La Minute Eco : les loyers

30 avril 2020 à 06h45

Bonjour à tous !

Un locataire sur cinq risque de ne pas pouvoir payer son loyer du mois de mai. 

A plus long terme, un tiers de locataires pensent que leurs revenus vont baisser et donc, qu’ils auront du mal à régler leur loyer dans les prochains mois.

Ces données, issues d’une étude de l’observatoire du moral immobilier, ne sont évidemment pas réjouissantes, mais il faudra bien faire avec.

Voici donc quelques conseils : 

Si vous êtes locataire, n’attendez pas la dernière minute pour contacter votre bailleur, ou l’agence qui vous a loué l’appartement.  Proposez immediatement un paiement partiel du loyer. On vous reclamera 80%, tentez 50 % si vous ne pouvez pas faire plus.

Payer une partie de son loyer n’a en effet pas les mêmes conséquences que de ne pas le payer du tout. C’est encore plus vrai si vous obtenez un accord écrit, pour un paiement partiel, pendant une durée donnée. Attention : cela ne veut pas dire pour autant que vous ne demeurez pas redevable de l’ensemble du montant des loyers. Simplement, votre relation avec votre bailleur ne devient pas contentieuse.

Si vous etes propriétaire et que vous avez un ou des locataires en difficulté, deux cas de figure se présentent. Si vous etes encore endetté, avec un ou des credits immobiliers à rembourser, il va falloir negocier une baisse des mensualités avec la banque. 

Si ce loyer complète vos revenus ou paye une partie de vos retraites, en revanche, il n’y aura pas grand chose à faire.  Les tribunaux qui tournent au ralenti aujourd’hui seront saturés de dossiers de loyers impayés demain. 

Mieux vaut donc toucher 80% du loyer prévu au contrat, que rien du tout...

A demain.