Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus

La Minute Eco : les voyagistes en temps de pandémie

11 janvier 2021 à 06h14

On le sait désormais, les voyages en avion et les séjours tout compris à l’étranger vont rester des souvenirs pour la plupart d’entre nous, du moins pendant quelque temps.

Le secteur du tourisme et du transport aérien souffrent terriblement de la crise. Et quand ils pourront enfin redémarrer, il y aura beaucoup, beaucoup de compagnies et de voyagistes qui auront fait faillite entre temps. Conséquence : les billets d’avion à 20 euros, les semaines all inclusive à 300 euros, c’est peut-être de l’histoire ancienne.

Ou bien, justement et au contraire, peut-être y aura-t-il une violente guerre des prix au redémarrage, pour attirer le plus de clients possibles à soi.

En attendant, la préoccupation de millions de Français aujourd’hui, c’est de parvenir à se faire rembourser des billets d’avion ou des séjours qui ont dû être annulés au cours de l’année écoulée, à cause, bien entendu, de la pandémie. Soyons clairs : si vous êtes dans ce cas, vous risquez réellement de ne jamais revoir votre argent. Pour éviter que cela ne se produise, je n’ai qu’une seule solution à vous proposer : adoptez la stratégie de l’usure.

D’abord, assurez-vous bien sûr que votre demande de remboursement a bien été déposée entre les bonnes mains, et qu’elle est complète. Si vous n’avez pas reçu de confirmation écrite, réclamez-en une. La plupart du temps, c’est un message automatique qui vous est envoyé.

Ensuite ? Et bien relancez. Tant que vous n’avez pas été remboursé, interrogez la compagnie ou le voyagiste par chat ou par mail, une fois par semaine, ou tous les 15 jours. Et si vous relancez par téléphone, méfiez-vous des numéros payants, qui peuvent vite coûter très cher.