Auxerrexpo : reprise des événements en septembre ?

VIBRATION
Auxerrexpo s'attend à une reprise de son activité en septembre.
Crédit: Capture d'écran Google Maps

21 avril 2021 à 3h30 par Etienne Escuer

Cela fait désormais plus d'un an qu'Auxerrexpo est quasiment à l'arrêt. Une reprise de l'activité est espérée en septembre.

Auxerrexpo est toujours à l’arrêt. Le parc expo – centre des congrès n’a quasiment accueilli aucun événement depuis le début de la crise sanitaire. Seule la foire d’Auxerre a pu passer entre les gouttes en septembre dernier. Il faudra sans doute attendre encore quelques mois pour les prochains salons, congrès ou foire. « Les signaux qui nous sont envoyés par la préfecture et le gouvernement, c’est une reprise à partir de septembre », confie le directeur d’Auxerreexpo, Sébastien Fuentes, qui avance le chiffre de 80 événements reportés ou annulés en raison de la crise sanitaire.

Écouter le podcast

Centre de vaccination Covid

En ce début d’année, Auxerrexpo s’est donc reconverti en centre de vaccination Covid. « 3 500 personnes sont venues chez nous se faire vacciner », explique Sébastien Fuentes. « Nous avons mis tout notre espace, toutes notre logistique et nos équipes à disposition. » La campagne de vaccination va continuer à s’accélérer dans les prochaines semaines, et le parc-expo aura encore un rôle à jouer, poursuit son directeur : « Des rendez-vous sont ouverts avec le vaccin Moderna dans un premier temps, puis Pfizer, avant une accélération en mai où Auxerrexpo sera mobilisé toutes les semaines. »

Écouter le podcast

25 événements prévus à l'automne

Le prochain événement organisé devrait être la foire d’Auxerre, prévu du 17 au 21 septembre. Si la crise sanitaire prend fin avec la campagne de vaccination, Auxerrexpo s’attend à un automne chargé. « On a 25 événements entre septembre et décembre », confie Sébastien Fuentes. « En nombre, ce n’est pas plus que d’habitude, mais ce sont des gros événements avec beaucoup d’organisation et de préparation ».

 

Écouter le podcast

Le retour à la normale est espéré au plus vite pour le secteur de l’événementiel, qui souffre particulièrement de la crise. A Auxerrexpo, la dizaine de salariés est au chômage partiel et ne travaille que deux jours par semaine. L’annulation des événements a également des conséquences sur toute une filière. « Un congrès de 1 000 personnes, c’est 400 000 à 800 000 euros de retombées économiques sur un territoire », rappelle Sébastien Fuentes.