Rédaction

Je retrouve ma voiture rayée : que faire ?

21 mars 2017 à 10h48 Par Rédaction
C'est une situation embarrassante qui peut nous arriver à tous. Mais sachez qu'il est possible de recourir à son assurance pour corriger les rayures volontaires ou non portées à un véhicule. Comment faire ?

Peut importe le motif de cette dégradation si c'est la haine, la vengeance, la mégarde ou la jalousie, il existe plusieurs solutions.

Le fautif est identifié

Dans ce cas de figure, remplissez un constat, c'est primordial. Si la personne est consentante, proposez-lui de régler le montant des réparations en liquide, tout en gardant le constat prêt à être envoyé à l'assurance sous cinq jours si la personne ne vous verse pas le montant. Attention cependant à un cas de figure : ne pas se fier à l'évidence même si elle paraît totale. Vous pouvez avoir des traces rouges sur votre carrosserie sans que ce soit nécessairement le véhicule garé à votre gauche, rouge également qui en soit responsable. Les fausses accusations coûtent chères et un expert peut être mandaté.

• Le fautif n'est pas identifié

Les cas de rayures sont malheureusement fréquents, il faut réagir vite. Si la rayure n'est pas profonde mais au contraire superficielle, vous pourrez certainement la rattraper avec un stylo pour carrosserie ou bien en vous rendant chez un carrossier qui vous conseillera sur la manière de réparer sans forcément repeindre.

Mais il est aussi possible que cette rayure soit profonde, dans ce cas, rendez-vous à la Gendarmerie afin de déposer une plainte contre X. Si votre assurance prend en charge le vandalisme, vous bénéficierez d'une franchise réduite, le cas échéant, il s'agira d'une franchise classique, comptez entre 120 et 500 € en moyenne. Dans tous les cas, le dépôt de plainte annule l'augmentation du malus. Il peut même arriver que la franchise vous soit annulée, mais cela dépend des cas et des circonstances... Ainsi que de votre assurance auto !

Voici quelques astuces pour éviter au maximum cet inconvénient:

• Dans les parkings, ne vous stationnez jamais à côté d'un monospace ou d'une voiture ayant des sièges pour enfants à l'arrière ;
• Dans la mesure du possible, faîtes en sorte de toujours avoir un œil sur votre voiture ;
• Évitez de vous stationner devant un collège ou un lycée... ou une maison de retraite ;
• Quand un parking est assez rempli, ne vous stationnez pas sur deux places ;
• Dans la mesure du possible, privilégiez les places où vous ne pouvez avoir des voitures que d'un seul côté ;
• Ne disposez sur votre voiture de stickers provoquants ;
• Évitez de vous stationner dans une rue trop isolée ou au contraire trop passante.

(Source)