Le Bioparc de Doué-la-Fontaine va créer une bande dessinée

VIBRATION
Le Bioparc de Doué-la-Fontaine va créer une bande dessinée.
Crédit: Bioparc _ Gaudard _ Image d'illustration

4 mai 2021 à 4h00 par Alicia Méchin

Le Bioparc de Doué-la-Fontaine (Maine-et-Loire), aux côtés de six auteurs, va créer une bande dessinée mettant en lumières les « projets nature » du parc. Sortie espérée, au plus tard, à la fin de l'année 2021.

Au total, six auteurs vont se départager 18 « projets nature ». Ces derniers sont développés et financés par le Bioparc de Doué-la-Fontaine, dans la lutte pour la sauvegarde de l’espèce et des espaces naturels.

L’objectif est clair : sensibiliser le grand public à ces causes environnementales, défendues par le parc zoologique. C’est aussi un moyen de faire la lumière sur le fonctionnement d’un zoo, très souvent pointé du doigt par les militants de la cause animale. 4% de son chiffre d’affaire est aujourd’hui reversé aux associations de sauvegarde de la nature.

Pour nous donner un exemple concret, Pierre Gay, directeur du Bioparc, évoque la sauvegarde d’une réserve d’ours à lunettes au Pérou. « S’il n’y avait pas le Bioparc de Doué-la-Fontaine, elle aurait disparu cette réserve. Vous n’imaginez pas tous les ennuis qu’on a pu avoir. On a été attaqué par des agro-industriels qui ont envoyé des tueurs. Ils ont assassiné un des membres de la communauté ! On a été attaqué par les services de l’Etat (…) parce que ça gêne, parce qu’ils veulent faire pousser du raisin, du maïs, de la canne à sucre… »

De Madagascar à l’Andalousie, en passant par l’Algérie

18 projets seront donc mis en images. Parmi eux, la Coupe de l’Ours au Pérou. Précisions de Pierre Gay :

 

Écouter le podcast

 

Cette bande dessinée expliquera également en quoi consistait la création d’un restaurant pour vautours en Algérie, la réintroduction des ibis chauves en Andalousie, ou encore la fête des lémuriens à Madagascar.

Les auteurs et responsables du Bioparc se réunissent cette semaine pour concrétiser le projet, dans l’espoir de voir ces planches de BD sortir d’ici la fin de l’année 2021. Elles devraient être mises en vente au Bioparc, mais aussi en librairie.

 

I