Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Menacé, le centre LGBTI de Touraine annule sa marche après une polémique sur une zone non-mixte

12 mai 2021 à 13h00 Par Etienne Escuer
Le centre LGBTI de Touraine préfère annuler sa marche prévue samedi 15 mai, après des menaces.
Crédit photo : Pixabay - Image d'illustration.

Le centre LGBTI de Tours annonce ce mercredi 12 mai l’annulation de sa marche prévue samedi, après une polémique autour d’une zone non-mixte et des menaces.

Pas de marche LGBT ce samedi 15 mai à Tours. Le Centre LGBTI de Touraine a préféré annuler l’événement, alors qu’une polémique enflait sur les réseaux sociaux ces derniers jours. Tout est parti du simple partage d’une story Instagram d’un collectif anti-raciste par le centre LGBTI, qui annonçait la présence dans le cortège d’une zone en « non-mixité pour les personnes LGBT+ racisées. Toute personne blanche qui essaiera de s’incruster dans ce cortège se fera cordialement (ou non) dégager. »

Le centre LGBTI, qui a avoué ne pas avoir vérifié le contenu de la story partagée, admet que la forme du message n’était pas appropriée. Il disait encore réfléchir à la mise en place de cette zone non-mixte. Mais l’initiative a été relayée massivement sur les réseaux sociaux, bien alimentée aussi par quelques comptes de droite ou d’extrême-droite, soucieux cette fois-ci des discriminations. 

Le Centre LGBTI menacé

Face à l’ampleur de la polémique, le centre LGBTI préfère donc annuler totalement la marche, « devant les menaces et les risques encourus pour l’association, mais aussi pour toutes les personnes qui souhaitaient s’y rendre ». Le maire de Tours, Emmanuel Denis, évoquait notamment des menaces de morts envers l'association.

Une marche contre l’homophobie et la transphobie aura tout de même lieux à Orléans, ce samedi 15 mai, à 14h30 place de Gaulle.