Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Meurtre du caporal berruyer Arthur Noyer : le procès de Nordahl Lelandais s’ouvre ce lundi

03 mai 2021 à 06h54 Par Etienne Escuer
Le procès de Nordahl Lelandais pour le meurtre d'Arthur Noyer s'ouvre ce lundi 3 mai.
Crédit photo : GUILLAUME SOUVANT / AFP

Nordahl Lelandais est jugé à partir de ce lundi 3 mai aux assises de Savoie pour la mort d’Arthur Noyer, un caporal originaire de Bourges.

Nordahl Lelandais, déjà mis en cause dans l'affaire Maëlys, comparaît à partir de ce lundi dans le box des accusés à Chambéry pour une autre affaire, celle du meurtre d'Arthur Noyer. Ce caporal originaire de Bourges, âgé de 23 ans, avait disparu il y a quatre ans. A l'automne 2017, après s’être penchés sur la responsabilité de Nordahl Lelandais dans l'affaire Maëlys, en Isère, les enquêteurs savoyards ont également fait le rapprochement avec la disparition d'Arthur Noyer.

Jugé pour meurtre et non pour assassinat

Dans la nuit du 11 au 12 avril 2017, Arthur Noyer, qui vient de passer la soirée en discothèque, est pris en stop par Nordahl Lelandais à Chambéry. Ce dernier venait de se faire éconduire par une partenaire sexuelle occasionnelle. Pour les juges d'instruction, il était probablement en recherche d'une autre aventure charnelle. Les deux hommes en viennent aux mains pour un motif qui demeure flou, lors d'une halte sur un parking. Nordahl Lelandais reconnaît avoir frappé violemment Arthur Noyer à la suite d'un premier coup donné par le militaire, selon lui.

A l'issue de la bagarre, il aurait glissé le corps inanimé d’Arthur Noyer dans le coffre de sa voiture, pour le déposer sur le bas-côté d'une petite route de montagne. Lelandais a nié toute intention de tuer, mais les juges d'instruction l'ont tout de même renvoyé devant la justice pour homicide volontaire. Faute de preuve, la préméditation n’a en revanche pas été retenue, au grand dam des proches de la victimes qui estiment qu’il s’agit d’un assassinat.

Le procès, très médiatique puisque 120 journalistes ont été accrédités, doit s’ouvrir à partir de 10h devant la cour d'assises de Savoie. Le verdict est attendu autour du 12 mai. Nordahl Lelandais encourt trente ans de réclusion criminelle. Il sera également probablement jugé en 2022 dans l’affaire Maëlys.

(Avec AFP)