Replay

La Minute éco : tout savoir sur l’obtention de la carte grise

Depuis plus de trois ans maintenant, il n’est plus possible de faire faire sa carte grise en préfecture. Jean-Baptiste Giraud vous explique la marche à suivre...

Désormais, il faut soit passer par le site ants.gouv.fr, soit passer par une société privée ou un garagiste, qui vous factureront 30 € l’établissement de la carte grise. 30 € en plus des taxes, qui atteignent déjà plusieurs centaines d’euros, même pour une petite voiture, même pour une voiture de plus de 10 ans.

Si vous êtes comme moi, à cheval sur les principes, c’est-à-dire que vous trouvez que ce qui est gratuit doit rester gratuit, vous accomplirez vos démarches en ligne.

Etape 1 : faites bien attention de ne pas tomber sur un site qui fait croire être le site officiel. Il n’arrive qu’en troisième position sur Google.

Etape 2 : sur le site de l’ANTS, l’agence nationale des titres sécurisés, il faut s’identifier. Le plus facile est d’utiliser ses identifiants des impôts, ou encore ceux de l’Assurance Maladie.

Etape 3 : ne vous précipitez pas ! Relisez bien les questions qui vous sont posées. Si vous faites un mauvais choix, vous pouvez vous trouver bêtement bloqué. Et après, cela peut prendre des jours pour sortir d’une impasse.

Lors de la mise en place du service en ligne, les bugs, anomalies blocages et autres joyeusetés informatiques se succédaient, et menaient la vie dure aux utilisateurs. Mais désormais, le service a atteint sa maturité. Il est fiable, même s’il faut rester bien concentré lors de la demande pour ne pas faire de pas de travers. Mieux encore : les nouvelles règles de simplification des démarches administratives vous permettent désormais d’obtenir une carte grise, sans avoir à envoyer la plupart des pièces justificatives. Une simple déclaration sur l’honneur suffit.

Attention, cependant : en cas de fraude, si vous vous faites pincer, la sanction sera sévère !

Depuis plus de trois ans maintenant, il n’est plus possible de faire faire sa carte grise en préfecture. Jean-Baptiste Giraud vous explique la marche à suivre... Désormais, il faut soit passer par le site ants.gouv.fr, soit passer par une société privée ou un garagiste, qui vous factureront 30 € l’établissement de la carte grise. 30 € en plus des taxes, qui atteignent déjà plusieurs centaines d’euros, même pour une petite voiture, même pour une voiture de plus de 10 ans. Si vous êtes comme moi, à cheval sur les principes, c’est-à-dire que vous trouvez que ce qui est gratuit doit rester gratuit, vous accomplirez vos démarches en ligne. Etape 1 : faites bien attention de ne pas tomber sur un site qui fait croire être le site officiel. Il n’arrive qu’en troisième position sur Google. Etape 2 : sur le site de l’ANTS, l’agence nationale des titres sécurisés, il faut s’identifier. Le plus facile est d’utiliser ses identifiants des impôts, ou encore ceux de l’Assurance Maladie. Etape 3 : ne vous précipitez pas ! Relisez bien les questions qui vous sont posées. Si vous faites un mauvais choix, vous pouvez vous trouver bêtement bloqué. Et après, cela peut prendre des jours pour sortir d’une impasse. Lors de la mise en place du service en ligne, les bugs, anomalies blocages et autres joyeusetés informatiques se succédaient, et menaient la vie dure aux utilisateurs. Mais désormais, le service a atteint sa maturité. Il est fiable, même s’il faut rester bien concentré lors de la demande pour ne pas faire de pas de travers. Mieux encore : les nouvelles règles de simplification des démarches administratives vous permettent désormais d’obtenir une carte grise, sans avoir à envoyer la plupart des pièces justificatives. Une simple déclaration sur l’honneur suffit. Attention, cependant : en cas de fraude, si vous vous faites pincer, la sanction sera sévère !

27 février 2020

La Minute éco : permis de conduire, les choses changent, en mieux !

Vous allez passer bientôt votre permis de conduire. Si ce n’est vous, c’est votre frère, ou l’un des vôtres. Dressez bien l’oreille, les choses pourraient changer rapidement, en mieux.

Le drame du permis de conduire à la française, c’est qu’il est long à obtenir, et très, trop coûteux. Pour y remédier, le gouvernement propose d’encadrer l’examen et sa préparation plus strictement.

D’ici au 1er juin prochain, les auto-écoles devront proposer à leurs futurs clients un nouveau contrat type. Il est censé faciliter la comparaison entre auto-écoles, mais aussi empêcher les frais dissimulés et autres options soi-disant indispensables, mais bien évidemment coûteuses.

Objectif avoué du gouvernement : réduire de 30 % le coût du permis, qui tourne aujourd’hui autour des 1600 / 1800 €.

Du côté des auto-écoles, on rit plutôt jaune, car les marges sont déjà faibles. Mais il faut tout de même s’attendre à une concurrence accrue, et à des prix à la baisse.

Maintenant, si vous voulez vraiment dépenser le moins possible pour passer votre permis, vous pouvez essayer les auto-écoles en ligne, comme “envoituresimone”. La formule de base pour décrocher le fameux sésame est proposé à moins de 700 €.

A ce prix-là, plus d’auto-école ou aller préparer le code, vous le ferez tout seul sur votre smartphone. Quant au moniteur, il vous donnera un lieu de rendez-vous où le rejoindre, pour prendre vos cours de conduite.

Souvenez-vous enfin que votre banque peut financer votre permis à 0% d’intérêts : il vous en coutera 1 € par jour pendant 3 ans !

Vous allez passer bientôt votre permis de conduire. Si ce n’est vous, c’est votre frère, ou l’un des vôtres. Dressez bien l’oreille, les choses pourraient changer rapidement, en mieux. Le drame du permis de conduire à la française, c’est qu’il est long à obtenir, et très, trop coûteux. Pour y remédier, le gouvernement propose d’encadrer l’examen et sa préparation plus strictement. D’ici au 1er juin prochain, les auto-écoles devront proposer à leurs futurs clients un nouveau contrat type. Il est censé faciliter la comparaison entre auto-écoles, mais aussi empêcher les frais dissimulés et autres options soi-disant indispensables, mais bien évidemment coûteuses. Objectif avoué du gouvernement : réduire de 30 % le coût du permis, qui tourne aujourd’hui autour des 1600 / 1800 €. Du côté des auto-écoles, on rit plutôt jaune, car les marges sont déjà faibles. Mais il faut tout de même s’attendre à une concurrence accrue, et à des prix à la baisse. Maintenant, si vous voulez vraiment dépenser le moins possible pour passer votre permis, vous pouvez essayer les auto-écoles en ligne, comme “envoituresimone”. La formule de base pour décrocher le fameux sésame est proposé à moins de 700 €. A ce prix-là, plus d’auto-école ou aller préparer le code, vous le ferez tout seul sur votre smartphone. Quant au moniteur, il vous donnera un lieu de rendez-vous où le rejoindre, pour prendre vos cours de conduite. Souvenez-vous enfin que votre banque peut financer votre permis à 0% d’intérêts : il vous en coutera 1 € par jour pendant 3 ans !

26 février 2020