L’Angevine Claire Supiot première Française à disputer les Jeux Olympiques et Paralympiques

La nageuse angevine Claire Supiot
La nageuse angevine Claire Supiot
Crédit: LOIC VENANCE / AFP

25 août 2021 à 9h49 par Étienne Escuer

La nageuse angevine Claire Supiot est devenue ce mercredi 25 août la première Française à disputer les Jeux Olympiques et Paralympiques.

C’est historique : en disputant ce mercredi 25 août les séries du 400m nage libre des Jeux Paralympiques de Tokyo, l’Angevine Claire Supiot est devenue la première Française à disputer à la fois les Jeux Olympiques et Paralympiques. Onzième des séries, elle n’a toutefois pas réussi à se qualifier pour la finale. « Pas de cerise sur le gâteau, mes jambes étaient en panne ! », a-t-elle confié sur Twitter. Claire Supiot, 53 ans, est atteinte de la maladie de Charcot-Marie-Tooth, qui paralyse progressivement ses jambes.

Si elle s’est tournée vers le handisport depuis quelques années, l’Angevine n’est pas une inconnue dans le monde de la natation. Multiple championne de France dans les années 1980, elle avait participé aux Jeux Olympiques de Séoul en 1988, où elle avait été éliminée en séries du 200m papillon.

Claire Supiot a encore quelques courses à disputer à Tokyo : elle s’alignera ces prochains jours sur les 100m nage libre et papillon et le 200m quatre nages.

I