Les Choletais appelés à élire leur maire le mois prochain

Anne Hardy, cheffe de file de l'opposition a été déclarée inéligible pendant un an.
Anne Hardy, cheffe de file de l'opposition a été déclarée inéligible pendant un an.
Crédit: Wikipedia Commons

4 août 2021 à 12h49 par Guillaume Pivert

Après l’annulation du scrutin de l’an dernier par le conseil d ‘Etat, les Choletais sont invités à se rendre aux urnes les 19 et 26 septembre.

La préfecture du Maine-et-Loire annonce ce mercredi avoir fixé aux 19 et 26 septembre les nouvelles élections municipales. Il s’agit de « procéder au renouvellement du conseil municipal et d’élire les conseillers communautaires au sein de la communauté d’agglomération du Choletais.

La décision fait suite au jugement rendu par le conseil d’Etat le 20 juillet dernier. Les juges ont en effet annulé l’élection municipale de 2020 suivant la demande de Philippe Renaudet (DVG). Eliminé au 1er tour, il avait dénoncé l’intégration de certains de ses colistiers à la liste conduite par la cheffe de file de l’opposition Anne Hardy. Celle-ci s’était faite sans son accord, ce qui est illégal. "La participation au second tour de cette liste irrégulièrement constituée a porté atteinte à la sincérité du scrutin dans son ensemble", a considéré le Conseil d'Etat.

 

Anne Hardy a été déclarée inéligible pour un an et donc pour le scrutin du mois prochain où le maire actuel Gilles Bourdouleix (DVD) remettra donc son mandat en jeu.

I