Loiret : un trafic international de parfums contrefaits démantelé

Cinq personnes ont été placées en détention, quatre sous contrôle judiciaire.
Cinq personnes ont été placées en détention, quatre sous contrôle judiciaire.
Crédit: Pixabay

8 octobre 2021 à 14h14 par Guillaume Pivert

Les forces de l’ordre ont arrêté une dizaine de personnes cette semaine, notamment dans le Loiret. Toutes participaient à un vaste réseau de contrefaçon de parfums.

Douze personnes ont été interpellées cette semaine dans le Loiret mais aussi en région parisienne et en Auvergne, dans le cadre d’un vaste coup de filet visant un trafic international de parfums et de maroquinerie contrefaits. Cinq d’entre elles ont été placées en détention, quatre sous contrôle judiciaire.

 

Un trafic international

 

L’enquête a démarré au printemps, lorsque les enquêteurs remarquent des annonces sur Facebook et Marketplace « de personnes à Orléans proposant à la vente des parfums de toutes les grandes marques confectionnées en 33 ml », explique une source policière de la Juridiction interrégionale spécialisée (JIRS). Les policiers ont pu découvrir que les malfaiteurs ne vendaient pas en-dessous de cent flacons.

 

La marchandise vendue sur internet était acheminée depuis la Turquie et la Bulgarie vers des entrepôts en région parisienne, précise le parquet d’Orléans.

 

Lors des perquisitions, 100 000 pièces de contrefaçon ont été découvertes. Des parfums mais aussi du textile, des articles de maroquinerie, pour un montant à la revente évalué à 1,8 millions d’euros par les douanes.

 

 

Avec AFP

I