Arnaqué sur Le Bon Coin, il traverse la France pour se venger et récupérer le bien jamais reçu

VIBRATION
L'acheteur a décidé d'employer les grands moyens contre son arnaqueur.
Crédit: Capture d'écran Le Bon Coin

14 avril 2021 à 14h16 par A.L.

Un habitant de Tours a décidé de traverser la France entière pour se venger d'une arnaque dont il avait été victime, suite à l'achat d'un ordinateur sur la plateforme Le Bon Coin.

Incroyable mais vrai. Tout remonte à avril 2020 lorsqu'un homme habitant Tours achète un ordinateur sur le site de vente de particuliers à particuliers, Le Bon Coin. L'acheteur verse alors un peu plus de mille euros au vendeur pour recevoir son bien par la poste. Seulement voilà, l'ordinateur n'arrive jamais chez lui, comme l'explique l'Est Républicain.

Il pénètre chez le vendeur

Alors que vendeur prétexte d'abord un problème de taille du colis proposé par les services postiers, il invente ensuite une excuse d'ordinateur cassé et de réparation. Ce n'est que quelques jours plus tard que l'acheteur reçoit bel et bien la confirmation que cette vente était en réalité une arnaque bien ficelée : l'annonce du vendeur pour l'ordinateur est en effet réapparue.

Face à cette situation très désagréable, l'acheteur sollicite d'abord des avocats et des associations, avant de décider, par colère, de se rendre directement chez le vendeur le 25 mai 2020. Après avoir traversé la France et parcouru près de 500km, l'acheteur pénètre par effraction chez son vendeur et retrouve l’ordinateur en excellent état. Il embarque l'appareil avec lui et, selon les éléments de l'enquête, une tablette numérique ainsi qu’un chéquier.

Verdict ? Les deux hommes, qui ont porté plainte l'un contre l'autre (pour vol par effraction et pour escroquerie) ont été inquiétés par la justice. Alors que le vendeur - qui n'en été pas à son coup d'essai - a écopé de trois mois de prison ferme et 149 euros de dommages et intérêts, l’acheteur vengeur a de son côté été condamné à quatre mois de prison avec sursis.

I