Attentats déjoués à Orléans

24 décembre 2015 à 8h04 par Rédaction

Ils venaient des quartiers de l'Argonne et des Blossières. Les deux hommes interpellés alors qu'ils préparaient un attentat vivaient bien à Orléans. Le projet lui, était avancé, les deux hommes avaient obtenu de l'argent vraisemblablement d'un contact en Syrie. Ils cherchaient à se procurer des armes. Les cibles, elles, n'étaient pas encore déterminées.

Pas de mesures particulières d'ailleurs, à Orléans depuis l'annonce de cet attentat déjoué.

Les promeneurs sont déjà fouillés à l'entrée des grands magasins depuis la mise en place de l'état d'urgence.