Bourgogne : deux monnaies locales débarquent

VIBRATION
Crédit: PXhere

10 avril 2018 à 5h11 par Benoit Hanrot

Quel est le point commun entre la Cagnole et l'Amande ? Ce sont toutes les deux des monnaies locales de Bourgogne. La première peut s'utiliser dans l'Yonne, la seconde dans la Nièvre.

Lorsque la population trouve que le gouvernement est trop lent dans ses prises de décision, elle agit par elle-même pour accélérer les choses. Dans l’Yonne, l’association Courts-circuits la Cagnole a décidé de créer cette monnaie complémentaire citoyenne pour « agir localement, quotidiennement (et plus rapidement) pour la transition écologique et solidaire ».

Pour justifier cette création, elle prend l’exemple d’un achat au sein de la région. Si l’on paie en euro, l’argent repartira dans le système bancaire alors que si l’on paie en cagnoles, l’argent ne pourra pas quitter le département et sera donc investi d’une manière ou d’une autre localement.

De la même manière, lorsque vous convertissez des euros, vous investissez immédiatement dans la vie locale car cet argent mis en circulation ne sera utilisé que dans les frontières de l’Yonne pour aider à des projets menés par des citoyens ou des entreprises.

Enfin, tous les acteurs du réseau de la Cagnole pourront également prendre part à un projet solidaire consistant à renoncer à leur monnaie et en faire don pour réaliser des changements concrets dans le département. Selon le site yonneautre, cela pourrait se traduire par le financement de paniers de produits bio locaux pour les personnes les plus démunis ou l’achat d’un camion qui permette la vente directe de producteurs dans les villages isolés.

Dans la Nièvre, l’Amande, qui existe déjà dans les secteurs de la Charité-sur-Loire et du Morvan s’étant désormais à toute la région. Objectif également ici : promouvoir l’économie locale et développer les circuits courts.