Centre-Val de Loire : 517 millions d’euros d’investissement dans la santé

VIBRATION
Les 517 millions d'euros doivent notamment permettre d'assainir les finances des établissements de s
Crédit: Alicia Méchin - rédaction

9 mars 2021 à 11h50 par Guillaume Pivert

En visite dans la Nièvre ce mardi, le Premier ministre Jean Castex et Olivier Véran, ministre de la santé ont annoncé un plan de 19 milliards d'euros sur dix ans pour le système de santé.

Un plan « historique », selon le gouvernement. Il a pour objectif d’améliorer l’offre de soin, alléger le poids de la dette pour relancer l’investissement et « donner un élan et des perspectives à l’ensemble du système de santé ». Il vient s’ajouter aux revalorisations de la rémunération décidée par le Ségur de la Santé. En Centre-Val de Loire, 58 000 professionnels de santé et 5500 étudiants paramédicaux en ont bénéficié.



Un plan de 19 milliards d’euros


Le plan de 517 millions sur dix ans pour la région Centre-Val de Loire. 214 millions d’euros seront consacrés à l’assainissement financier des établissements les plus endettés. 248 millions d’euros seront par ailleurs investis dans la modernisation des hôpitaux, le développement de l’offre de soins, de suite et de réadaptation et pour améliorer la prise en charge des personnes âgées.


Dès cette année, 55 millions d’euros vont être consacrés à l’achat ou au remplacement de matériel et à la réalisation de travaux dans les établissements.



Plus de décisions locales


Le gouvernement entend donner tous les leviers d’action et toutes les enveloppes aux Agences régionales de santé. « Cette nouvelle méthode, plutôt que de freiner pour mieux contrôler les projets, souhaite au contraire les accompagner, le cas échéant par un expert mandaté au niveau national », affirme l’ARS Centre-Val de Loire.


En outre, le gouvernement entend promouvoir des projets d’aménagement globaux, traitant de l’ensemble des problématiques de soins d’un territoire.