Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Centre-Val de Loire : confinement plus ou moins difficile selon les ménages

04 mai 2020 à 16h23 Par Alicia Méchin
Image d'illustration
Crédit photo : Pixabay

Les mesures de confinement ne sont pas vécues de la même manière par tout le monde ; c’est ce que détaille une étude de l’Insee Centre-Val de Loire, dévoilée ce lundi 4 mai.

Les habitants du Centre-Val de Loire sont confinés depuis 50 jours maintenant, en raison de l’épidémie du Covid-19. Un confinement vécu différemment selon les ménages, et leurs conditions de vie. Selon l’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques), 114 000 personnes en Centre-Val de Loire vivent dans un logement sur-occupé. Le Loiret et l’Eure-et-Loir sont les départements les plus concernés. À noter que les familles avec enfants représentent plus de la moitié de la population régionale et le quart de ces familles sont monoparentales.

Parmi les populations dites « fragiles » pendant ce confinement, on retrouve les personnes isolées. 410 000 personnes vivent seules dans leur logement en Centre-Val de Loire, et plus d’un quart sont âgées de plus de 75 ans. 24 % d’entre elles vivent par ailleurs en appartement, la moitié n’ont pas de voiture. 16% des personnes seules vivent sous le seuil de pauvreté.

Enfin, toujours selon l’Insee, un peu plus de 40 000 personnes de la région perçoivent l’allocation d’adulte handicapé en 2018. « Sept sur dix vivent seules et doivent faire face aux contraintes du confinement en plus de gérer celles auxquelles elles sont confrontées par ailleurs ».