Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Chalon-sur-Saône : retour des menus de substitution à la cantine

28 août 2017 à 14h51 Par Adeline Tavet

Ce lundi 28 août, le tribunal administratif de Dijon annule la décision de la Ville de Chalon-sur-Saône de supprimer les menus sans porc de ses cantines scolaires.

Les cantines scolaires de Chalon-sur-Saône ne proposaient plus de menus de substitution à la cantine depuis un vote du conseil municipal en 2015. Ce lundi 28 août, le tribunal administratif de Dijon a annulé cette décision. Dans un communiqué, il justifie sa position car l’annulation des menus sans porc va à l’encontre de l’intérêt de l’enfant.

« [Le tribunal] a en effet estimé, au terme d’une instruction ayant associé le Défenseur des droits et la Commission nationale consultative des droits de l’homme, que cette décision n’avait pas accordé, au sens de la convention internationale relative aux droits de l’enfant, une attention primordiale à l’intérêt des enfants. »

Pas de débat sur la laïcité

Le tribunal administratif n’est pas entré dans le débat sur les principes de laïcité pour rendre son jugement. « le Tribunal n’a pas eu à examiner l’autre argument des requérants, tiré de la violation de la liberté́ de conscience et de culte.» Les trois arguments développés dans le communiqué sont d’ordre technique. Il explique d’abord que des repas sans porc étaient servis dans les cantines de la ville depuis 1984 « sans jamais faire débat ». Alors que le vote du conseil municipal, à l’initiative du maire Les Républicains Gilles Platret avait provoqué un tollé en 2015, même au sein de son parti. Le tribunal finit par des éléments d’ordres financiers et pratiques : « la ville n’a pas motivé la suppression de ce menu par une contrainte technique ou financière » et « la ville n’a pas démontré l’impossibilité d’une méthode alternative ».