Comment arrêter de se ronger les ongles ?

VIBRATION
Crédit: pixabay.com

1er novembre 2017 à 5h40 par Caroline Piveteau

Cette mauvaise habitude porte un nom : l'onychophagie. Un Français sur trois en est atteint. Alors, pourquoi certains d'entre nous se rongent les ongles toute la journée ?

En France, ce sont les enfants et les adolescents qui se rongent le plus souvent les ongles. Ce qui n’exclue pas certains adultes bien évidemment. 61% des personnes souffrants de cette manie sont des femmes.

Pour 26% des Français, le stress du travail est la cause principale de ce fléau. Mais, selon le sexe et l’âge de la personne, les raisons sont très variables: le profil psychologique, les hyperactifs, les personnes nerveuses ou bien celles qui sont trop souvent sous pression. L’angoisse et la peur sont également des facteurs importants. Sans oublier les histoires d’amours… Les ongles et la peau qui les entourent sont souvent victimes de nos peines de cœur.

Il n’y a évidemment rien de grave dans le fait de ronger ses ongles, même si vous avez entendu un jour que cela pouvait provoquer une crise d’appendicite…En revanche, il important d’arrêter car se ronger les ongles favorise le développement des bactéries. Pour les plus accros, il est très difficile de s’arrêter. Certains comparent même cette difficulté avec l’arrêt de la cigarette pour les fumeurs.

Pour les 60% de Français qui voudraient récupérer des ongles dignes de ce nom, quelques astuces peuvent vous aider. Dans un premier temps, il existe des vernis au gout amer, conçus exprès pour arrêter et disponibles en pharmacie. Le risque pour les plus coriaces est de s’habituer à ce goût infect. Comme pour les fumeurs, on peut également essayer de trouver un dérivatif : mâcher un chewing-gum, utiliser une balle antistress ou encore tripoter sans arrêt un stylo. La technique du pansement est aussi une solution. Il suffit de mettre un pansement sur chaque ongle que vous rongez. Ce n’est pas très esthétique, mais qui ne tente rien n’a rien ;) 

I