Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info générale

Covid-19 : l’agence du médicament dit non à l’utilisation large de l'hydroxychloroquine

23 octobre 2020 à 17h00 Par Iris Mazzacurati
La demande avait été adressée par le Professeur Raoult à l'ANSM.
Crédit photo : DR

Alors que la France enregistre plus de 40 000 nouveaux cas en 24h et que 54 départements seront ce soir sous le coup du couvre-feu, l'agence du médicament rejette la demande d’autorisation temporaire d’une utilisation large de l'hydroxychloroquine pour traiter le Covid-19.

L'agence du médicament (ANSM) a opposé, jeudi 22 octobre, une fin de non-recevoir à une demande que lui avait adressée le Pr Didier Raoult d'un cadre temporaire autorisant une utilisation large de l'hydroxychloroquine pour traiter le coronavirus.

"A ce jour, les données disponibles, très hétérogènes et inégales, ne permettent pas de présager d'un bénéfice de l'hydroxychloroquine, seule ou en association, pour le traitement ou la prévention de la maladie Covid-19", argumente l’ANSM.

Ce médicament est disponible en France, mais pour d'autres pathologies (rhumatismes, certains lupus...). Sa prescription doit se faire "au cas par cas", en informant le patient des bénéfices et risques encourus.

Cette décision intervient alors que la France bat un nouveau record : 41 622 nouveaux cas de Covid-19 ont été dépistés, entre mercredi et jeudi, un niveau jamais vu depuis le lancement des tests à grande échelle dans l'Hexagone. Soit une moyenne de 27 000 nouveaux cas quotidiens sur les sept derniers jours.

"Le mois de novembre sera éprouvant" et "le nombre de morts va continuer d'augmenter", a prévenu jeudi 22 octobre le Premier ministre Jean Castex, en annonçant l'extension du couvre-feu nocturne qui concerne désormais aussi des zones rurales.

Au total, 54 départements et 46 millions d'habitants, en plus de la Polynésie, sont désormais soumis à cette mesure qui entrera en vigueur samedi, entre 21h et 6h du matin.

(Avec AFP)