Covid-19 : la situation empire en Maine-et-Loire selon l’ARS et les syndicats

VIBRATION
Image d'illustration / Covid-19 : la situation empire en Maine-et-Loire.
Crédit: Rédaction / Alicia Méchin

27 octobre 2020 à 14h06 par Alicia Méchin

La deuxième vague est belle et bien là, selon l'ARS, Agence Régionale de Santé, qui a dévoilé de nouveaux chiffres ce mardi 27 octobre, concernant le Maine-et-Loire. En parallèle, Sud Santé Sociaux du CHU d'Angers réclame urgemment des moyens en personnel.

L’épidémie progresse, et aucun territoire ne semble épargné. En Maine-et-Loire, l’Agence Régionale de Santé constate que le département est le plus touché des Pays de la Loire, avec un taux d’incidence de 340 cas pour 100 000 habitants, contre 229 cas vendredi 23 octobre. La rapidité du virus surprend. 21 patients sont alors hospitalisés en réanimation en Maine-et-Loire, dont 15 au CHU d’Angers. L’ARS a également précisé que huit patients ont été transférés de la région Rhône-Alpes vers des établissements de la région, dont un au centre hospitalier de Cholet, deux au CHU d'Angers.

 

Dans un communiqué envoyé ce mardi à la presse, le syndicat SUD Santé Sociaux du CHU d’Angers précise que 50% des lits en réanimation médicale, sont à ce jour, occupés par des patients Covid. Il pointe alors du doigt le « sous-effectif chronique de postes d’infirmières et d’aides-soignants ». « Des moyens en personnel doivent être urgemment attribués à tous les services accueillant des patients COVID », précise le syndicat, qui réclame une augmentation des effectifs de réanimation pour « pourvoir assurer en sécurité les soins nécessaires aux patients »

 

 

 

I