Covid-19 : le vaccin, le nouvel atout séduction sur les sites de rencontre

VIBRATION
Le vaccin devient indispensable pour trouver l'amour sur Tinder !
Crédit: Pixabay

29 mai 2021 à 12h45 par Aurélie AMCN

Les applications de rencontre aussi se mobilisent contre le covid-19. La mention « vacciné.e » devient le nouvel atout séduction. Explications.

Tous les moyens sont bons pour stopper la pandémie de covid-19. Et ça, les Etats-Unis l’ont bien compris. Depuis le début de la campagne de vaccination, le gouvernement américain ne manque pas d’imagination pour convaincre ces citoyens : burgers gratuits ou encore grande loterie à un million de dollars pour toutes les personnes vaccinés. Aujourd’hui, la Maison Blanche s’associe aux sites et autres applications de rencontre pour relancer la vaccination en perte de vitesse depuis avril et pouvoir atteindre son objectif : 70 % d’adultes vaccinés au 4 juillet 2021, jour de la fête nationale américaine.


RELANCER LA VACCINATION AUX ETATS-UNIS


Au total, neuf sites sont concernés dont OKCupid ou encore le célèbre Tinder. Tous affichent une nouvelle catégorie permettant aux utilisateurs américains de préciser s’ils ont été vaccinés ou non. Selon la Maison Blanche, cela concernerait plus de 50 millions d’Américains. « Ce qui nous rend plus attirants : être vaccinés. D’après le site OkCupid, les personnes affichant leur statut vaccinal ont 14 % de chance d’obtenir un match (…). Il est important d’aller chercher les jeunes là où ils se retrouvent », explique Andy Slavitt, conseiller spécial covid-19 du président Joe Biden.


« VACCINÉ.E » = PLUS DE SUCCÈS SUR TINDER


De son côté, Tinder affirme avoir observé « une augmentation significative de la mention « vacciné.é » équivalente à 800 % sur les profils depuis le début de la pandémie avec un pic atteint en avril, le mois où tous les adultes américains étaient éligibles à la vaccination ». L’application envisage désormais d’ajouter de nouvelles mentions : « bientôt vacciné.e », « tous immunisés » et « les vaccins sauvent des vies ».