Covid : la vaccination pourrait commencer avant la fin de l'année en France

VIBRATION
Il faudra attendre la validation par l'agence européenne le 21 décembre, puis par les autorités nati
Crédit: Pixabay - photo d'illustration

16 décembre 2020 à 9h00 par Iris Mazzacurati

La campagne de vaccination anti-Covid en France "pourrait commencer avant la fin de l'année" après validation par le régulateur européen, a confirmé mercredi 16 décembre le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal.

Les premières vaccinations "pourrait commencer avant la fin de l'année", a expliqué sur BFMTV le secrétaire d'Etat, tout en précisant qu'il n'a pas "de date à annoncer".

Il faudra attendre la validation par l'agence européenne le 21 décembre, puis par les autorités nationales, dont la haute autorité de santé, dans les jours qui suivent.

Les 27 pays membres de l’UE pourront "commencer le même jour" leurs campagnes de vaccination anti-Covid, dès notification du feu vert du régulateur européen au traitement développé par Pfizer-BioNTech, a annoncé mercredi la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen.

"La première phase de vaccination concernerait les personnes âgées en maison de retraite, en Ephad et que ça concernait un million de personnes", a rappelé M. Attal.

Les personnes vulnérables vaccinées "avant l’été"

L'objectif est ensuite de vacciner, avant l’"été", "des personnes vulnérables, les personnes âgées qui ne sont pas en Ephad ou les personnes qui ont des comorbidités", soit "autour de 15 millions de nos concitoyens", a ajouté le porte-parole.

Dans ce but, la France a "pré réservé 200 millions de doses de vaccins auprès de différents laboratoires".

Le Premier ministre Jean Castex doit faire mercredi à l'Assemblée nationale une déclaration sur "la place de la stratégie vaccinale dans le dispositif de lutte contre l'épidémie de covid-19", qui sera suivie d'un débat.

(Avec AFP)