Covid : plus aucun symptôme pour Emmanuel Macron qui sort de l'isolement

VIBRATION
Le président de la République avait été testé positif au Covid le 16 décembre dernier et placé à l'i
Crédit: JOHN THYS / POOL / AFP

24 décembre 2020 à 9h45 par Iris Mazzacurati

Emmanuel Macron n'a plus de symptôme et n'est plus à l'isolement, a annoncé l'Elysée, jeudi 24 décembre.

Une semaine après avoir été testé positif au Covid-19, Emmanuel Macron "ne présente plus à ce jour de symptôme" et "l’isolement du président de la République peut donc s'arrêter au terme de 7 jours", a annoncé la présidence jeudi.

"Durant la maladie, il a pu rester mobilisé sur les principaux dossiers d'actualité de notre pays et tenir conseils et réunions prévus. Il poursuivra de la même manière son action dans les heures et jours à venir", ajoute l'Elysée.


Le chef de l'Etat était parti s'isoler à la résidence de la Lanterne, près de Versailles, le 17 décembre, après avoir été testé positif au Covid-19. Ces derniers jours, il a souffert de toux, de fièvre et de courbatures. Vendredi, il avait fait une vidéo pour faire part aux Français de son état de santé. 


Dans son communiqué, Emmanuel Macron souhaite aux Français de joyeuses fêtes et "tient à quelques heures de Noël à rappeler l’importance des gestes barrières" et de "la limitation du nombre de contacts quotidiens face à cette épidémie".


Emmanuel Macron avait été testé positif au terme d'une semaine chargée en rencontres et en repas avec des personnalités politiques et internationales, dont un dîner avec une dizaine de cadres de la majorité le 16 décembre. 


L'annonce de sa maladie avait entraîné la mise à l'isolement, comme cas contacts, d'une série de personnalités politiques, dont son Premier ministre - testé négatif depuis - ainsi que de plusieurs dirigeants. Jean Castex et le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand ont mis fin mercredi à leur période d'isolement.


Au cours de cette semaine d'isolement, Emmanuel Macron a présidé depuis La Lanterne plusieurs réunions en visioconférence, dont le Conseil des ministres lundi, et poursuivi ses échanges avec des dirigeants étrangers comme le président russe Vladimir Poutine mardi.






(Avec AFP)