Covid : un an après le 1er mort, l'OMS va pouvoir enquêter en Chine

VIBRATION
L'enquête de l'Organisation mondiale de la Santé est ultra-sensible pour le régime chinois, soucieux
Crédit: Noel Celis / AFP

11 janvier 2021 à 12h08 par Iris Mazzacurati

Un an, jour pour jour, après l'annonce du premier mort officiel du Covid en Chine, le Royaume du milieu a enfin autorisé une équipe de l'OMS à venir enquêter sur les origines de la pandémie.

Les très attendus enquêteurs de l'OMS chargés de se pencher sur l'origine du coronavirus arriveront enfin en Chine jeudi 14 janvier, a annoncé Pékin lundi, un an après le signalement du premier mort dans ce pays.

Objectif : déterminer comment le virus a pu muter pour passer de la chauve-souris à l'homme. Mais le délai imposé par la Chine pour accepter une enquête indépendante signifie que les premières traces de l'infection vont être compliquées à retrouver.

La visite de ces 10 experts de l'Organisation mondiale de la santé est ultra-sensible pour le régime chinois, soucieux d'écarter toute responsabilité dans l'épidémie qui a fait près de 2 millions de morts dans le monde, alors qu'elle est pratiquement éradiquée en Chine.

Depuis l'annonce par Pékin il y a tout juste un an, le 11 janvier 2020, du premier décès du Covid-19, un homme qui faisait ses courses sur un marché de Wuhan, le virus a tué plus de 1,9 millions de personnes sur la planète qu'il a en outre plongée dans une crise économique sans précédent.



(Avec AFP)