Ecole de Montbazon : les plaintes pour atteinte sexuelle classées sans suite

VIBRATION
Mairie de Montbazon. Un animateur périscolaire de l'école de la commune avait été accusé d'atteinte
Crédit: Commons - Havang(nl)

11 octobre 2019 à 6h40 par Etienne Escuer

Le parquet de Tours a décidé de classer sans suite les plaintes pour atteinte sexuelle contre un animateur périscolaire de l'école de Montbazon.

L’affaire avait fait grand bruit début septembre : quelques jours seulement après la rentrée, des parents d’élèves avaient porté plainte, pour atteinte sexuelle, contre un animateur périscolaire de l’école Guillaume-Louis à Montbazon (Indre-et-Loire), accusé d’avoir eu un comportement suspect avec des enfants. Dès le départ, le procureur de Tours avait appelé à la prudence sur cette affaire, le temps de l’enquête. Le parquet a finalement classé sans suite l’affaire, estimant que les faits n’étaient pas constitués, rapportent nos confrères de la Nouvelle République. L’animateur, un homme sans antécédent ni casier judiciaire, avait été suspendu au début de l'affaire.