Economiser et quitter son job : la nouvelle recette du bonheur !

VIBRATION
image d'illustration
Crédit: pixabay

21 août 2019 à 12h14 par Diane Thibaudier

Moins on travaille, plus on est heureux ! C'est en tout cas ce que pensent de plus en plus de salariés, qui économisent le plus possible pour quitter leur emploi à 40 ans. Explications.

Le mouvement est apparu dans les années 2000 aux Etats-Unis, il commence tout juste à s'installer chez nous en France : le frugalisme ! Le concept : moins d'argent, moins de connexions, moins de biens matériels mais beaucoup plus de loisirs ! Pour y parvenir, les adeptes du mouvement n'hésitent pas à mettre de l'argent de côté pendant des années, quitte à ne jamais se faire plaisir, simplement pour pouvoir partir à la retraite... à 40 ans !  

Et si c'était la recette du bonheur ? 

Depuis des années, les Français rêvent de la semaine de 4 jours de travail. Selon différentes études, la clé du bonheur serait surtout de ne travailler que 8 heures par semaine ! Sans en arriver là, certains choisissent donc désormais de travailler dur pendant une quinzaine d'années, de dépenser très peu pour obtenir une indépendance financière avant l'âge de 40 ans. La suite est simple : on quitte notre travail, on voyage et on fait du bénévolat pour maintenir une activité qui nous plait. Et c'est tout ! Alors, adeptes du frugalisme ?

I