Essonne : ils braquent un opérateur téléphonique… sans arme

VIBRATION
Crédit: Un braquage sans arme en Essonne / Flickr

27 novembre 2017 à 5h34 par Benoit Hanrot

Un commando de trois malfaiteurs a braqué une boutique SFR dimanche matin en Essonne à Sainte-Geneviève-des-Bois. Montant du butin : 100 000 euros. Mais ils ne l'ont conservé que quelques heures. Récit :

La boutique SFR de la ZAC de la Croix-Blanche à Sainte-Geneviève-des-Bois a été la cible de malfaiteurs hier matin. A 11h20, trois individus encagoulés ont fait irruption dans le magasin. Ils n’étaient pas armés mais ont tout de même réussi à convaincre la clientèle et les employés de se coucher au sol. Tout s’est déroulé dans le calme mais très rapidement. Le trio a ensuite fait main basse sur de nombreux téléphones de la boutique (entre 80 000 à 100 000 euros). 


Une fois leur larcin effectué, les malfaiteurs ont pris la fuite dans une voiture, type Renault Captur, dotée d’une fausse plaque d’immatriculation. Ils ont finalement été repérés par les autorités aux abords du péage de Saint-Arnoult-en-Yvelines sur l’autoroute A10. Une course-poursuite s’est alors engagée avec des policiers du Groupe de sécurité et de proximité d’Etampes.


Après quelques kilomètres à jouer au chat et à la souris, les braqueurs ont fini à pied, laissant derrière eux le butin dans le coffre de leur voiture. Deux ont réussi à s’enfuir, le troisième âgé de 19 ans a été interpellé. Il est connu défavorablement des autorités, pour des faits de délinquance. L’ensemble des téléphones volés a été retrouvé dans le véhicule des fuyards. Le parquet d’Evry a confié l’enquête à la Sûreté départementale de l’Essonne.


Top 3 des braquages ratés


Si leur braquage s’est déroulé dans le calme, d’autres ont tourné au ridicule. C’est le cas de celui de Daniel Anfray, qui a été libéré de prison en 2013. Il avait décidé de braquer sa banque de Mortain dans le département de la Manche. Ivre, armé d’un opinel et d’un slip sur la tête, il a été arrêté par la guichetière qui n’a pas eu peur de lui. Quelques heures plus tard, il était sous les verrous.


En Allemagne, deux hommes armés sont partis avec maigre butin en septembre 2012. Ils sont ressortis d’une supérette avec une tirelire en forme de cochon qui contenait vingt centimes d’euro et deux barres chocolatées.


Enfin en juillet 2012 aux Etats-Unis, un homme de 22 ans a tenté de braquer une station-service de Brandon dans le Mississippi. Armé d’un pistolet en plastique, il s’en est pris à la caissière avant d’être stoppé par sa mère… qui l’attendait dans la voiture.