Indre : des tags découverts sur la gendarmerie d’Argenton-sur-Creuse

VIBRATION
Les tags ont été effacés, une enquête est en cours pour en retrouver les auteurs.
Crédit: Etienne Escuer / Rédaction

3 novembre 2020 à 10h35 par Guillaume Pivert

C'est la deuxième fois en une semaine que les militaires de la commune sont visés par des tags.

« Traîtres », « collabo »... Les murs de la gendarmerie d’Argenton-sur-Creuse, commune située à une trentaine de kilomètres au sud de Châteauroux, ont été taggés dans la nuit de dimanche à lundi 2 novembre. Les gendarmes s’en sont rendus compte au petit matin, rapporte le quotidien la Nouvelle République.

Ce n’est pas la première fois que les militaires sont visés par des insultes. Le 30 octobre, d’autres tags ont été découverts sur la façade des logements de gendarmes. On pouvait y lire « ACAB », autrement « All cops are bastards » et des « A », un symbole anarchiste.

Des plaintes ont été déposées et des enquêtes ouvertes pour retrouver les auteurs de ces dégradations.

I