Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

La crise sanitaire dope le marché du camping-car

03 juillet 2020 à 09h55 Par Guillaume Pivert
Un camping-car neuf coûte a minima 40 000 euros.
Crédit photo : Pixabay

Les loueurs de camping-car font face à un afflux de clients depuis le déconfinement.

Les Français vont (re)découvrir leur pays cet été. Pour beaucoup, les vacances à l’étranger sont abandonnées, mais le besoin de partir à l’aventure reste intact. Beaucoup veulent toutefois éviter les foules ou sont réticents à l’idée de partager des espaces communs avec d’autres vacanciers ; les plages, les cuisines et sanitaires des campings. Des craintes qui font le bonheur des loueurs de camping-car. Les réservations sont en forte hausse chez Sud Loire à Parçay-Meslay (Indre-et-Loire), comme l’explique Jérôme Grimault.

 

Écouter le podcast

Parmi les locataires cette année, beaucoup n'ont jamais conduit de camping-car, comme le confirme Jérôme Grimault.

Écouter le podcast

 

Certains clients préfèrent également louer plutôt qu’acheter un camping-car, pour lequel il faut au minimum débourser 40 à 50 000 euros. L’une des tendances, c’est aussi le partage de véhicule. Chez Sud Loire, Jérôme Grimault est responsable du concept Camping Quart. Concrètement, pendant deux ans, 4 clients partagent l’usage d’un véhicule. Chacun peut en disposer librement dix semaines par an. 

Écouter le podcast

 

En 2017, ce sont près de 22 000 camping-cars qui ont été achetés en France.