La fin de vie en débat à Angers

VIBRATION

12 octobre 2015 à 18h28 par Rédaction

Le procès en appel du docteur Bonnemaison s'est ouvert hier à Angers. L'ancien urgentiste de Bayonne comparaît à la cour d'appel de la ville.

Il avait pourtant été acquitté en juin 2014 pour l'empoisonnement de sept patients.

Son procès va durer 11 jours.

I