La justice condamne le président des Ducs d’Angers pour harcèlement sexuel

VIBRATION
Crédit: PXhere

12 avril 2018 à 13h31 par Benoit Hanrot

Décidément, il ne fait pas bon diriger un club sportif en Maine-et-Loire. Après Willy Bernard, l'ancien président du Sco d'Angers condamné pour fraude fiscale, c'est un cas d'un autre genre qui vient d'être jugé au Prud'hommes d'Angers. Celui de Mickaël Juret, président des Ducs d'Angers.

Sur la glace, on a logiquement tendance à glisser. Mickaël Juret lui, a dérapé. Le patron du club de hockey sur glace Les Ducs d’Angers comparaissait aujourd’hui pour une affaire de harcèlement sexuel. Il était entendu en tant que patron de Prim’habitat.

Selon Ouest-France, le prévenu était accusé de dérapages par son assistante comptable de février à octobre 2016. A l’occasion de sorties professionnelles, elle s’est retrouvée à dormir dans la même chambre que son patron. Selon l’avocate de la défense, la victime était consentante, ce que cette dernière réfute. Le conseil des Prud’hommes d’Angers a finalement pris le parti de cette dernière et condamné Mickaël Juret et la société Prim’habitat à lui verser 22 000€.

I