La volière africaine, grande nouveauté du Bioparc de Doué-la-Fontaine

VIBRATION
La volière africaine est l'une des grandes nouveautés du Bioparc de Doué-la-fontaine (Maine-et-Loire
Crédit: Bioparc

19 juillet 2021 à 2h00 par Alicia Méchin

La volière africaine est l'une des grandes nouveautés du Bioparc de Doué-la-fontaine (Maine-et-Loire). Après plus de deux ans de chantier, ce nouvel espace a ouvert ses portes au public à la sortie du confinement.

Ce canyon minéral semi-encaissé de 2 000 m2 est devenu désormais le cadre quotidien d’une dizaine d’espèces d’oiseaux africains. Parmi eux, le tisserin gendarme et son plumage jaune, le choucador royal bleu et orange ou encore les inséparables à joues noires. Précisions de François Gay, directeur du Bioparc de Doué-la-Fontaine :

 

Écouter le podcast

 

Il s’agit de la troisième volière du parc, après la grande sud-américaine inaugurée il y a 12 ans, et la volière européenne. C’est en effet l’une des spécialités du site troglodytique.

Dans ce nouvel espace, les oiseaux vont cohabiter avec d’autres espèces, comme les damans des rochers. Il s’agit d’un mammifère qui ressemble à une marmotte ou à un lapin, mais qui est cousin de l’éléphant.

Des propos recueillis par Annie Guinhut.