Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Larousse sort un livre des mots… disparus

07 novembre 2017 à 09h32 Par Benoit Hanrot
Crédit photo : Illustration d'une page de Dictionnaire / Pixabay

Notre langue française évolue, le dictionnaire aussi. A l’occasion de son bicentenaire de Pierre Larousse, sa maison d’édition a décidé d’exhumer les mots qui ont été exclus de son dictionnaire. Il y a son lot de perles.

Quel est le point commun entre les mots : « abat-faim », « antivermineux » ou encore « Manéage » ? Au-delà d’être très rarement utilisé au quotidien, tous ces termes ont disparu du dictionnaire de la célèbre maison d’édition. Au total, ce ne sont pas moins de centaines de noms, verbes et adverbes recensés au 19ème siècle par le célèbre lexicographe qui prennent aujourd’hui leur revanche en paraissant dans le nouvel ouvrage de la maison Larousse « Les Mots disparus de Pierre Larousse ».

Les métiers et outils d’antan premières victimes

Lorsqu’un métier disparaît ou qu’un outil n’a plus d’utilité, il n’est plus d’usage de l’employer. C’est malheureusement le cas de nombreuses professions qui existaient autrefois comme le boulier, un ancien tenancier qui tenait un jeu de boules, ou encore l’affinoir, un instrument qui servait à affiner le chanvre. D’autres noms communs sont également partis au cimetière lexical comme le nom commun « boquillon », qui désigne un ancien bûcheron ou encore l’adverbe « clubiste » pour parler des personnes qui fréquentaient les clubs politiques.

Les mots disparus survivent grâce aux chansons et aux écrits

Heureusement, on peut toujours compter sur la culture pour ressusciter les mots disparus ou en voie de disparition. Pensons à Mc Solaar qui fait durer le « magnéto de la vie » dans sa chanson « Caroline », Orelsan qui préfère « l’After-shave » à l’après-rasage dans « Suicide Social » ou encore Nekfeu qui fait allusion au jardin « d’Eden » pour parler du paradis.

Vous pouvez vous procurer l’ouvrage « Les mots disparus de Pierre Larousse » à partir de 14,95 euros en librairie.