Le Bioparc de Doué-la-Fontaine se mobilise pour créer une pépinière au Niger

VIBRATION
Conservation des girafes : le Bioparc collecte 7800Â� pour créer une pépinière au Niger !
Crédit: Bioparc / P. Chabot

6 octobre 2020 à 13h11 par Alicia Méchin

En proie à des épisodes de sècheresse, le Niger qui abrite les dernières girafes d'Afrique, voit ses plantations réduites à néant. Le Bioparc de Doué-la-Fontaine a décidé de se mobiliser et de récolter des fonds pour créer une pépinière.

Comme le souligne le Bioparc, cette sècheresse présente aussi bien un risque pour la population nigérienne, que pour les girafes, « exposées à la réduction de leurs ressources alimentaires avec le vieillissement et la mortalité accrue des arbres ». Pour apporter son aide, le parc ligérien a lancé une cagnotte participative afin de récolter 7800 euros, qui serviront à la création d’une pépinière. 

20 000 plants d’acacia y seront plantés. « Ces arbres permettront de maintenir les girafes dans leur habitat naturel en leur assurant des ressources alimentaires en quantités suffisantes, et contribueront à lutter contre la désertification ». L’argent sera alors reversé à l’Association pour la Sauvegarde des Girafes du Niger. Elle se chargera alors d’acheter les premiers plants, les pots, d’embaucher trois pépiniéristes et d’acquérir tout le matériel nécessaire.

La cagnotte est à retrouver sur la plateforme Helloasso.