Le dresseur de l’ours Valentin dépose plainte contre une association  

VIBRATION
Crédit: Pixabay ©

8 août 2019 à 6h38 par Lucie Claussin

La bataille continue entre Frédéric Chesneau, le Loirétain montreur d'ours et les protecteurs des animaux.

Le dresseur de l’ours Valentin a porté plainte contre une association pour harcèlement et menaces de mort. Le montreur d’ours, originaire du Loiret, a porté plainte contre le président d’AVES une association qui protège les espèces menacées et spécialisée sur la cohabitation avec les grands prédateurs. Le dresseur de l’ours se dit harcelé jour et nuit d’appels malveillants et pointe du doigt AVES et ses militants.

En parallèle, le président de l’association a été entendu lundi plusieurs heures par la police de Rouen. Ce dernier est notamment accusé de menaces de mort par Frédéric Chesneau. À savoir que le montreur d'ours doit participer le 7 septembre prochain à la Fête de la Sange, à Sully sur Loire. Une mobilisation de manifestants est d’ors et déjà prévue pour l’empêcher.

I