Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Le Mans : une application pour détecter les maladies liées au tabac

04 juin 2019 à 06h00 Par Alicia Mechin
Crédit photo : Pixabay

Deux médecins du Mans lancent une application pour détecter les maladies liées au tabac. « Smokecheck » a pour objectif d’inciter les fumeurs à consulter, en cas de symptôme.

L’application « Smockecheck » a été développée par deux médecins, le cancérologue Fabrice Denis et le pneumologue François goupil, en partenariat avec la ville du Mans, le département de la Sarthe, la CPAM et la Région. Elle s’adresse aux fumeurs de tous âges, ou aux anciens fumeurs qui ont arrêté il y a moins de 5 ans. Son rôle est simple : informer et apporter une aide à la détection précoce des maladies. Elle est alors d’abord déployée au Mans et sa métropole, puis sera détendue au département en novembre, et à la région en février 2020.

Très concrètement, comment fonctionne cette application ? Réponse avec le docteur Fabrice Denis, cancérologue à l’institut Jean-Bernard du Mans, et co-créateur de l’application :

 

Écouter le podcast

 

S’il a été jugé nécessaire de développer un tel outil, c’est parce qu’aujourd’hui, trop de fumeurs ignorent les principaux symptômes :

 

Écouter le podcast

 

Bronchite et cancer

 

Depuis plusieurs années, le cancer du poumon est en augmentation constante. 50 000 nouveaux cas sont détectés par an en France, et principalement chez les femmes, qui sont plus sensibles à cette maladie. 8 fois sur 10, ils sont détectés alors que la maladie est à un stade trop avancé. D’où l’importance de consulter un médecin dès la manifestation des premiers symptômes. Très souvent d’ailleurs, ils se matérialisent par une bronchite chronique :

 

Écouter le podcast

 

Les professionnels de santé estiment que dans 20 ans, 4 millions de cas seront détectés chaque année, dans le monde, contre 2 millions aujourd’hui. Il faut savoir par ailleurs que les femmes sont de plus en plus touchées, car elles fument dès l’âge de 13- 14 ans. Le cancer du poumon devrait alors être la première cause de décès par cancer chez les femmes, devant le cancer du sein.