Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Le ministre des transports à Auxerre pour une commande de trains à hydrogène

03 mars 2021 à 17h25 Par Vincent Giraldo
Jean-Baptiste Djebbari à Versailles
Crédit photo : AFP - Eric Piermont

Jean-Baptiste Djebbari sera de passage à la gare d'Auxerre ce vendredi 5 mars. Il doit participer à la signature du bon de commande pour l'achat des trains à hydrogène qui circuleront sur la ligne Auxerre/Laroche-Migennes.

C’est une nouvelle étape dans le projet de mise en circulation des trains à hydrogène porté depuis 2018 par la région Bourgogne Franche-Comté. Selon nos confrères de L’Yonne Républicaine, le ministre délégué chargé des transports Jean-Baptiste Djebbari vient signer la commande de plusieurs de ces trains nouvelle génération.

La présidente de la région Marie-Guite Dufay, le maire d'Auxerre, Crescent Marault et Jean-Bernard Lévy, PDG d'EDF, Henri Poupart-Lafarge, PDG d'Alstom, ainsi que Jean-Pierre Farandou, PDG de la SNCF, sont également attendus à la gare d’Auxerre ce vendredi à 10h.

La Région veut remplacer les locomotives diesel, jugées "très polluantes", par une énergie "verte". Le choix de l’hydrogène s’est donc imposé de lui-même, car le conseil régional avait refusé d’électrifier le tronçon long de 19 kilomètres entre Auxerre et Larcohe-Migennes. La mise en service de ces trains ne devrait pas intervenir avant 2023 car le calendrier du projet accuse déjà près d’un an de retard.

L’hydrogène en plein développement

Quatre régions françaises se sont portées acquéreuses de trains à hydrogène : l’Auvergne Rhône-Alpes, le Grand-Est, l'Occitanie et la Bourgogne Franche-Comté, pour trois exemplaires. La ville d’Auxerre, elle, mise également sur l’hydrogène pour le renouvellement de sa flotte de bus puisque cinq bus à hydrogène devaient être livrés d'ici le mois d'avril prochain.

Jean-Baptiste Djebbari se rendra dès ce jeudi 4 mars en Bourgogne Franche-Comté. Après un passage à Dijon (Côte-d'Or) pour la signature d’une convention autour des petites lignes ferroviaires, il doit ensuite se rendre à Nevers (Nièvre) vendredi, pour découvrir notamment la navette électrique Coursinelle.