Info locale

Le niveau 3 du plan Alerte canicule déclenché dans le Centre-Ouest

25 juin 2019 à 16h50 Par Benoit Hanrot
Crédit photo : Pixabay

Plusieurs préfectures ont décidé d’activer le plan alerte canicule après la vague de chaleur qui s’abat actuellement sur nos régions. Des mesures ont été prises pour protéger les personnes vulnérables.

Après le report du brevet des collèges, certains établissements ont décidé de fermer leurs portes et ont envoyé un message aux parents leur demandant de garder leurs enfants en raison de la canicule qui frappe actuellement notre pays. Des températures qui vont dépasser les 40°C par endroit le jour et ne pas retomber sous la barre des 20°C durant la nuit.

En attendant, les préfectures des départements du Maine-et-Loire, de la Vienne, de la Haute-Vienne, de l’Indre-et-Loire ou encore des Deux-Sèvres, ont décidé d’activer le niveau 3 du plan alerte canicule. Un dispositif qui prévoit notamment : 

  • - d’assurer la permanence des soins auprès des médecins de ville et la bonne réponse du système de santé ;
  • - de mobiliser les établissements accueillant des personnes âgées et en situation de handicap pour prévenir les risques sanitaires liés à la chaleur. En Indre-et-Loire, les places d’hébergement ouvertes durant la période hivernale le sont désormais aussi pendant toute la durée du phénomène ;
  • - de mobiliser les associations et services publics locaux pour permettre l’assistance aux personnes à risque. Dans le Maine-et-Loire, les maraudes des associations qui aident les sans-abris vont être multipliées (Abri de la Providence à Angers, France Horizon à Cholet, ASEA à Saumur) ;
  • - ou encore de mettre en œuvre des actions locales d’information sur les mesures préventives à destination des publics. A Niort par exemple, un SMS de pré-alerte » a été envoyé à des milliers de personnes et des seniors doivent recevoir quotidiennement des appels des autorités pour vérifier leur bon état de santé.

En attendant, continuez de bien vous hydrater. Aérez votre domicile en journée en tout pensant à fermer vos volets. Et prenez régulièrement des nouvelles de vos proches, en particulier les plus isolés.