Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Les 10 propositions pour améliorer la qualité de l’air à Tours

05 juillet 2019 à 14h46 Par Benoit Hanrot
Crédit photo : Pixabay

Le maire de Tours a publié un communiqué de presse dans lequel il propose dix solutions pour tenter d’améliorer la qualité de l’air à Tours. Certaines risquent de faire grincer des dents, en particulier pour les automobilistes.

En Centre-Val de Loire, la qualité de l’air a eu tendance à s’améliorer, en particulier avec un niveau de particules fines en constante baisse ces dernières années. Mais Christophe Bouchet veut aller plus loin. Le maire de Tours a donc décidé de lancer 10 propositions afin d’améliorer la qualité de l’air à Tours :

 

1 – Instaurer la gratuité du stationnement pour les véhicules électriques ou à hydrogène dans la zone payante. Cette mesure sera effective dans un premier temps du 8 juillet au 30 septembre prochain.

 

2 – Généraliser les « Zone 30km/h » dans les quartiers résidentiels. Cette mesure doit entrer en vigueur avant 2020.

 

3 – Installer des radars fixes supplémentaires sur l’A10 et sur les avenues roulantes comme Danemark, Wagner et Churchill afin de réduire la vitesse des véhicules. La demande a été faite à la Direction de la Sécurité Routière.

 

4 – Le lancement de deux études : sur la réduction de la vitesse autorisée des poids-lourds de 80 à 70km/h et sur l’expérimentation des convois de camions pour réduire leur trace aérodynamique et les rejets ainsi que le bruit.

 

5 – Doubler des radars pédagogiques pour apaiser la circulation dans les quartiers.

 

6 – Poursuivre la plantation d’arbres (car ils ont la capacité de produire de l’oxygène la journée grâce à la photosynthèse). On parle de 30 000 arbres dans la cité tourangelle.

 

7 – Une double idée qui intervient dans le cadre du Plan Local d’Urbanisme 2019 : la réservation d’ilots de pleine terre pour favoriser le développement de grands sujets et l’augmentation des espaces dédiés au stationnement des vélos.

 

8 – Mettre en place les « vélos du dimanche » pour permettre aux usagers de se promener dans certains secteurs de la ville.

 

9 – Réduire la pollution générée par les livraisons de marchandises en rationnalisant l’acheminement du dernier kilomètre dans le cadre d’un nouveau conventionnement avec un opérateur spécialisé.

 

10 – Mettre en œuvre un jalonnement dynamique au niveau des parkings. L’idée est de permettre à l’automobiliste de savoir en temps réel où se garer plutôt que de tourner pour trouver une place libre.