Les laboratoires vétérinaires peuvent désormais dépister le covid-19

VIBRATION
Depuis plusieurs jours, les laboratoires vétérinaires demandaient à pouvoir analyser des tests du co
Crédit: Pixabay

6 avril 2020 à 5h32 par Guillaume Pivert

Le ministère de la santé a autorisé ce week-end du 4 et 5 avril les laboratoires vétérinaires à réaliser des tests dépistage du coronavirus.

Les laboratoires qui ne sont d’ordinaire pas habilités à réaliser des actes de biologie médicale pourront dès lundi 6 avril « participer à l’effort national de dépistage » a confirmé ce week-end le ministère de la Santé. Une bonne nouvelle pour les laboratoires vétérinaires qui réclamaient avec insistance à réaliser ces tests comme c’est déjà le cas dans plusieurs pays européens. La direction du laboratoire Inovalys géré par quatre départements, l’Indre-et-Loire, le Maine-et-Loire, la Sarthe et la Loire-Atlantique, avait écrit au ministère en ce sens. Un millier de tests quotidiens pourraient y être réalisés comme le rapporte la Nouvelle-République.

Le ministère de la Santé précise que cette capacité supplémentaire de dépistage sera notamment mobilisée pour renforcer les tests au sein du personnel soignant et dans les maisons de retraite, ce qui aidera dans ces dernières « à prendre des mesures immédiates afin d’éviter une transmission entre les résidents ».

I