Les violences faites aux femmes en augmentation depuis l'instauration du confinement

VIBRATION
Les violences conjugales ont augmenté de 32% en zone gendarmerie depuis la mise en place du confinem
Crédit: Pixabay

27 mars 2020 à 9h44 par Guillaume Pivert

Les violences conjugales ont fortement augmenté depuis le 17 mars et la mise en place du confinement.

La promiscuité et le confinement inquiètent les associations de victimes de violences conjugales. Elles ont augmenté de 32% en une semaine en zone gendarmerie selon le ministre de l’Intérieur, 36% en région parisienne. Christophe Castaner a réaffirmé hier que la lutte contre ces violences était une priorité. Problème les victimes ne peuvent pas se signaler en présence de leur agresseur. Clarisse Gandji est juriste pour le Centre d’information sur le droit des femmes et des familles (CIDFF) en Haute-Vienne. Elle en appelle à la responsabilité de chacun.

 

Écouter le podcast

 

Jeudi soir, Christophe Castaner a annoncé la mise en place d’un système d’alerte pour les victimes dans les pharmacies. « Une bonne idée qui permettra leur prise en charge » abonde Clarisse Gandji. Elle rappelle que même si le pays est à l’arrêt, la machine judiciaire continue de fonctionner pour les affaires de violences intrafamiliales.

 

Écouter le podcast

 

Le 17 demeure le numéro à composer en cas d’urgence. Le 3919, numéro d’écoute et d’information est accessible du lundi au samedi de 9 à 19 heures.

I