Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Maine-et-Loire : nouvelle mobilisation ce vendredi des hôteliers-restaurateurs

09 octobre 2020 à 06h00 Par Alicia Méchin
Mobilisation, le 2 octobre 2020, devant le restaurant Ernest'Inn à Angers.
Crédit photo : UMIH 49

Tout comme le 2 octobre dernier, les hôteliers-restaurateurs du Maine-et-Loire, mais aussi de toute la France, vont se mobiliser ce vendredi 9 octobre, à 11h45, devant leur établissement, pour protester contre les mesures sanitaires.

2 000 bars, restaurants et hôtels sont concernés par la crise sanitaire en Maine-et-Loire. Si dans la région, elle n’entraîne pas pour le moment la fermeture de ces établissements, ce n’est pas le cas partout. Exemple à Marseille ou à Paris. Un appel à « ne pas mourir en silence » a alors été lancé par le chef Philippe Etchebest et l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie.

Vendredi dernier, à 11h45, restaurateurs ou encore barmen se sont rassemblés devant leur établissement, brassard noir au bras, pour faire le plus de bruit possible. Une action qui va être reconduite ce vendredi, même heure. Les professionnels du secteur en Maine-et-Loire prendront part au mouvement, pour exprimer leur inquiétude. Explications de François Taillandier, président de l’UMIH 49 :

 

Écouter le podcast

 

Si beaucoup d’établissements restent aujourd’hui ouverts, rien ne dit qu’ils ne fermeront pas leurs portes dans quelques mois. Le président de l’UMIH 49 parle d’ « établissements sous perfusion » :

 

Écouter le podcast

 

Avec les fermetures totales, ou partielles après 22 heures, les professionnels du secteur voient leur chiffre d’affaire fondre au soleil. Selon l'Umih, environ 15% des 220 000 entreprises du secteur pourraient fermer leurs portes dans les prochains mois. Le mouvement pour « ne pas mourir en silence » doit être reconduit tous les vendredis. 

Des propos recueillis par Annie Guinhut.