Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Mézilles : One Voice poursuit son combat pour fermer l’élevage de chiens

20 mars 2019 à 06h00 Par Alicia Mechin
Mobilisation le 9 juin 2018 à Auxerre de l'association One Voice
Crédit photo : One Voice

L’association One Voice a entamé il y a quelques années un long combat pour faire fermer l’élevage de chiens de Mézilles près d’Auxerre. Ce jeudi 21 mars, la Cour d’appel de Paris doit rendre un avis important pour la suite de ce combat…

Il s’agit du plus grand élevage de chiens (des Beagles et Golden Retrievers) destinés à l’expérimentation animale dans les laboratoires français. Selon l’association One Voice, ces chiens sont envoyés pour des expériences, et vivent dans des conditions atroces. Elle a alors obtenu du juge du tribunal de grande instance d’Auxerre qu’un huissier fasse un constat pour savoir ce qui s’y passe. Le constat est sans appel, selon Muriel Arnal, présidente-fondatrice de One Voice :

 

Écouter le podcast

 

Mais pour le moment, l’association ne peut pas faire valoir ce constat d’huissier pour poursuivre son combat, l’élevage ayant fait appel de la décision, et réclamant 10 000 euros de dommages et intérêts :

 

Écouter le podcast

 

L’association compte également sur ce jugement de la Cour d’appel de Paris, pour pouvoir contester une décision de la préfecture de l’Yonne. Cette dernière a autorisé de porter la capacité d’accueil de l’élevage à 3200 chiens. L’association a découvert l’année dernière un rapport des autorités, constatant qu’au lieu de 500 chiens reproducteurs adultes, il y en avait 1300 dans l’élevage, ce qui était totalement illégale. Le préfet a alors récemment régularisé cet agrandissement. « Nous irons en justice par rapport à cela aussi, précise Muriel Arnal, parce que ce n’est pas normal qu’un élevage ne respecte pas la loi, et que la préfecture dise qu’il n’y a pas de problème ».

 

Rassemblements pour sensibiliser les habitants

One Voice souhaite également sensibiliser les habitants de l’Yonne, et plus largement les Français, sur les conditions de cet élevage. « Souvent les habitants pensent que c’est un élevage de chiens pour la compagnie », nous explique la fondatrice de One Voice. Pour cela, un grand rassemblement est programmé devant la préfecture de l’Yonne le 18 mai prochain.

Avant cela, le 24 avril aura lieu « la journée mondiale des animaux de laboratoire. One Voice prévoit une journée d’action devant le parlement européen à Strasbourg, et à Montpellier.