Mission Patrimoine : le montant des aides aux édifices retenus dévoilé

VIBRATION
Le château de Meung-sur-Loire recevra la somme de 148 000 Â� pour restaurer sa toiture.
Crédit: Rédaction / Alicia Méchin

6 janvier 2021 à 13h15 par Alicia Méchin

La Mission Patrimoine, porté par Stéphane Bern, a dévoilé les montants des aides accordées à chacun des sites sélectionnés en 2020. Au total, 101 sites ont été retenus, pour un budget de 15,2 millions d'euros.

L’argent versé aux édifices sélectionnés servira à financer des travaux de rénovation. En Centre-Val de Loire, Pays de la Loire, Bourgogne-Franche-Comté ou encore en Nouvelle-Aquitaine, plusieurs lieux sont donc concernés. On connaît désormais le montant qui leur sera reversé.

En Bourgogne-Franche-Comté 

Le théâtre du château de Sully en Saône-et-Loire recevra une dotation de 150 000 euros pour financer une partie des travaux d’assainissement, de consolidation du plafond, restauration des décors et mobilier, et remise aux normes électriques. Dans la Nièvre, l’église Saint-Denis à Epiry bénéficiera de 186 000 € pour l’assainissement de l’édifice et ses abords, la stabilisation et étanchéité de l’église. Enfin dans l’Yonne, la maison de Colette à Saint-Sauveur-en-Puisaye recevra 300 000 € pour la réhabilitation des communs clos/couvert et aménagement intérieurs.

D’autres monuments de la région recevront une aide financière : la Galerie de l’hôtel de ville à Delle (81 000 €), l’école en bois à Ronchamp (126 000 €), la Grande fontaine à Sermange (59 000 € ), le château de Joux à La Cluse-et-Mijoux (107 000 € ) et la Tour de Saussy (164 000 € ).

En Centre-Val de Loire

La Serre du ChaÂteau de Savoye à Villabon dans le Cher bénéficiera d’une aide de 300 000 € pour une restauration à l’identique de la serre. Le château de Meung-sur-Loire dans le Loiret se voit allouer la somme de 148 000 € pour des travaux de maçonnerie notamment. Le Four a̬ poires tapées à Rivarennes, en Indre-et-Loire, recevra la somme de 59 000 € pour la confection d’un socle et le remontage du four.

Dans l’Indre, le château de Lys-Saint-Georges touchera la somme de 211 000 € pour ses travaux de conservation d’urgence. L’ancien couvent des Bernardines à Saint-Aignan-sur-Cher (Loir-et-Cher) pourra avancer sur ces travaux de réhabilitation du bâti, grâce à une aide de 300 000 €. Enfin l’ancienne justice de paix à Bonneval en Eure-et-Loir recevra la somme de 21 000 € pour restaurer la couverture et la charpente.

 

En Poitou-Charente

L’ancienne région Poitou-Charente est bien représentée dans cette Mission Patrimoine. Le Moulin du Verger à Puymoyen en Charente va bénéficier d’une aide de 110 000 € pour la restauration de la toiture. En Charente-Maritime, la Mission Patrimoine a attribué la somme de 140 000 € à l’Eglise Saint-Pierre de Cozes pour la restauration du clocher et de la tour d’escalier. Dans les Deux-Sèvres, la Commanderie de Cenan pourra également restaurer sa charpente et sa couverture avec une aide de 47 000 €. Le Château de Ternay, dans la Vienne, pourra quant à lui restaurer sa façade Est de la cour d’honneur, puisqu’il se voit attribuer une aide de 57 000 €.

Enfin, dans l’ancienne région Limousin, le parc paysager Laplagne et son ancienne roseraie à Verneuil-sur-Vienne en Haute-Vienne s’est vu attribuer la somme de 20 000 € pour la restauration des circulations et du mobilier en béton de la roseraie, et le replantage d'espe̬ces et reconstitution de la volie̬re.

 

En Pays de la Loire

En Maine-et-Loire, c’est le temple protestant de Saumur qui a été sélectionné par la Mission Patrimoine. Il s’est vu attribuer une aide de 192 000 € qui aidera à financer des travaux sur la charpente. Dans la Sarthe, l’Eglise Saint-Hilaire d’Asnières-sur-Vègre bénéficiera de 214 000 € pour aider au financement des travaux d’assainissement, d’accès PMR, ou encore de restauration intérieure de la Nef.

Dans la région, d’autres établissements recevront une aide financière : l’ancienne laiterie du Mazeau en Vendée (300 000 €), le canal du Retail à Légé en Loire-Atlantique (300 000 €) ou encore le théâtre de l’hôtel de ville à Gorron en Mayenne (36 000 €).

L’intégralité des sites soutenus est à retrouver sur le site de la Mission Patrimoine.