Netflix lance les premiers avertissements contre le partage de compte entre amis

VIBRATION
Photo d'illustration
Crédit: Pixabay

12 mars 2021 à 13h55 par A.L.

Netflix est bel et bien décidé à lutter contre le partage illégal de compte : de nouvelles alertes viennent donc d'être lancées afin de tenter d'enrayer ce phénomène courant entre amis.

Que celui ou celle qui n'a jamais communiqué ses codes Netflix à un membre de son entourage lève la main ! Cette pratique devenue monnaie courante ne plaît malheureusement pas au géant du streaming. En effet, la célèbre plateforme de vidéos a décidé de sévir avec le lancement d'un nouveau dispositif destiné à limiter ce phénomène d’utilisation d’un compte par plusieurs personnes n’habitant pas ensemble



Des nouveaux avertissements



Pour cela, Netflix a d'orès et déjà commencé à lancer de nouveaux avertissements. En effet, certains utilisateurs ont ainsi vu apparaître sur leur écran un message leur demandant d’entrer le code de vérification qui leur a été envoyé. "Si vous ne vivez pas avec le titulaire de ce compte, vous devez ouvrir votre propre compte pour continuer à regarder"peut-on notamment lire sur le message véhiculé par le géant du streaming, qui propose de "démarrer gratuitement son propre Netflix dès aujourd’hui".


Les utilisateurs ciblés ont ainsi la possibilité de recevoir le code de vérification par SMS ou par mail. Ils peuvent aussi demander à prouver "plus tard" qu’ils sont bien abonnés à Netflix.








Le site spécialisé The Verge explique que si aucun code de vérification n’est renseigné au bout d’un certain temps, le compte ne permet plus le visionnage de séries ou de films. "Ce test est conçu afin de s’assurer que ceux qui utilisent un compte Netflix sont autorisés à le faire", a écrit la firme dans un communiqué envoyé à des médias américains tels que CNN.


En effet, comme le stipulent ses règles d'utilisation, Netflix se réserve le droit de "résilier ou suspendre votre compte afin de vous protéger, ainsi que pour protéger Netflix ou ses partenaires, contre toute usurpation d’identité ou toute autre activité frauduleuse".