Nouveaux services chez le buraliste : des débuts prometteurs dans la Sarthe

VIBRATION
Depuis le mois de juillet, il est désormais possible de payer ses impôts, ses frais de cantine ou se
Crédit: Loic VENANCE / AFP

1er octobre 2020 à 4h00 par Alicia Méchin

Depuis le mois de juillet, il est désormais possible de payer ses impôts, ses frais de cantine ou ses amendes chez le buraliste. Dans la Sarthe, ces nouveaux services ont rencontré leur public.

« Ça été très facile à mettre en place », nous avoue Laurence Proust, présidente de la fédération des buralistes de la Sarthe. Fin juillet, plus de 5 000 bureaux de tabac en France se sont vus équipés d’un terminal de paiement de la Française des Jeux, qui permet aux clients de régler une amende, une facture de service public ou ses impôts. Ce nouveau service doit alors permettre aux buralistes d’ajouter une corde à leur arc, alors que les ventes de paquets de cigarettes sont en baisse.

Deux mois après la mise en place de ce dispositif, l’heure est à un premier bilan. Et les chiffres sont plutôt prometteurs. Précisions de Laurence Proust :

 

Écouter le podcast

 

Les buralistes s’attendent en effet, petit à petit, à une hausse de cette clientèle, le temps que cela rentre dans les mœurs.

 

Écouter le podcast

 

Les premiers retours étant globalement positifs, la fédération des buralistes travaille sur une évolution future des services proposés. Il n’est alors pas exclu de pouvoir étendre la gamme de règlements de factures. Une borne spéciale buraliste pourrait également être installée dans les bureaux de tabac pour proposer des services par le biais d’internet.

I