Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

« On va au resto – Sens » : un groupe Facebook pour soutenir les restaurateurs locaux

03 mars 2021 à 07h30 Par Etienne Escuer
Un groupe facebook permet de centraliser les offres à emporter des restaurateurs.
Crédit photo : Pixabay - photo d'illustration

Des groupes Facebook ont été créés ces derniers mois dans plusieurs villes françaises pour aider les restaurateurs.

« On va au resto » : c’est le nom de plusieurs groupes Facebook lancés ces derniers mois un peu partout en France. Deux jeunes poitevins ont eu l’idée de créer un endroit où restaurateurs et clients pourraient afficher quotidiennement les menus des établissements.

L’initiative a essaimé dans 200 villes françaises, dont Sens, dans l’Yonne. « La page a été créée quand ils se sont aperçus que les restaurants communiquaient chacun de leur côté et que les gens ne savaient pas quels restaurants étaient ouverts et où ils pouvaient commander », explique Aurélien Arnoult, l’un des modérateurs du groupe sénonais, par ailleurs ancien restaurateur. « L’idée de base des créateurs, ça a été de se dire que si tout était centralisé, on aurait une vision plus simple en tant que client. On va sur une seule page et on sait qui propose quoi. »

 

Écouter le podcast

 

3 000 inscrits dans le groupe sénonais

« On va au resto - Sens » a vu le jour en novembre et rencontre un franc succès après des débuts timides. Il compte désormais 3 000 inscrits. « Les restaurateurs sont relativement satisfaits, ça leur permet d’avoir une visibilité supplémentaire. Ils ont des retours positifs sur la page », poursuit Aurélien Arnoult. « Les meilleures pages Facebook des restaurants à Sens ont une portée sur 1 000 personnes environ, les autres 300 ou 400. Là, il y a 3 000 personnes. » Selon le modérateur sénonais, cela permet aussi aux restaurateurs de rester en contact entre eux et avec les clients.

 

Écouter le podcast

 

De manière générale, Aurélien Arnoult, qui connaît bien le sujet puisqu’il a lui-même été restaurateur, confie que la présence de la profession sur les réseaux sociaux n’est pas optimale : « Sur le bassin sénonais, très peu de restaurateurs sont formés aux réseaux sociaux. Ils s’y sont mis un peu par obligation, et surtout depuis un an par la force des choses avec la crise sanitaire. Beaucoup ont une page Facebook parce que c’est incontournable mais je pense qu’il y une étape supérieure à passer. »

 

Écouter le podcast

 

Outre Sens, des groupes Facebook « On va au resto » ont vu le jour aussi à Auxerre, Nevers, Moulins ou encore Châlon-sur-Saône.