Orléans, Tours : des manifestations contre Amazon ce vendredi

VIBRATION
Les collectifs Extinction Rebellion et ANVP COP 21 devant la préfecture du Loiret, ce vendredi 4 déc
Crédit: Extinction Rebellion

4 décembre 2020 à 13h38 par Guillaume Pivert

Des militants d'extinction Rebellion et d'ANV-COP 21 se sont mobilisés ce vendredi 4 décembre, jour du Black Friday.

Ils ne veulent pas du Black Friday et d’Amazon. A Tours et Orléans, des collectifs d’extinction Rebellion et d’ANV-COP 21 ont mené ce vendredi 4 décembre des actions symboliques pour dénoncer l’expansion du géant du e-commerce, Amazon.

 

A Orléans, la dizaine de manifestants a dressé des piles de cartons siglés « Stop Amazon » devant la préfecture. Ils s’indignent de « l’inaction gouvernementale face aux nombreuses menaces que fait peser la multinationale sur l’économie et le vivant ». Selon Extinction Rebellion, pour un emploi créé par la firme américaine, entre 2,2 et 4,4 sont détruits dans le commerce "physique". Le collectif juge qu’Amazon pratique une concurrence « prédatrice (...) sans préoccupation sociales et environnementales », et demande un moratoire sur les entrepôts de e-commerce.

 

A Tours, des militants d’ANV-COP 21, ont entassé des piles de cartons devant les permanences de Philippe Chalumeau et de Fabienne Colboc, deux députés LREM.