Pays-de-la-Loire : les villes moyennes inégales face à la pauvreté

VIBRATION
Crédit: Wikipedia

12 avril 2019 à 8h37 par Charles Perrin

Selon une étude de l'INSEE, les conditions de vie des habitants des villes moyennes des Pays-de-la-Loire sont très inégales ⬦

L’INSEE a dévoilé une récente étude, dans laquelle elle met en avant les conditions de vie des habitants en Pays de la Loire. D’après l’institut de la statistique, ces conditions de vie dans les villes moyennes sont très contrastées. Un premier constat est alors établi : en 2015, les villes moyennes de la région sont moins touchées par la pauvreté que celles de France métropolitaine (13 % d’habitants sous le seuil de pauvreté contre 17 %).

Des villes sont plus concernées que d’autres par la pauvreté, comme Châteaubriant et Sablé-sur-Sarthe, où elle touche presque un habitant sur cinq. Elle l’est également à Saumur, Fontenay-le-Comte, ou La Flèche. An moyenne, le niveau de vie médian est inférieur à 20 000 euros par an. Il s’élève par exemple à 18 400 € à Sablé- sur-Sarthe, ou à 19 300 € à Fontenay-le-Comte contre 20 300 € pour l’ensemble des villes moyennes.

Source : INSEE

L’ Insee explique ces tendances, par le fort taux de chômage qui existe dans certaines villes. Sur le marché de l’emploi, 18 % des actifs se déclarent au chômage à Saumur et 17 % à Fontenay-le-Comte, contre 14 % dans l’ensemble des villes moyennes en 2014. Autre facteur : les familles monoparentales sont plus présentes. Enfin, dans certaines villes le déclin démographique renforce les difficultés du territoire.

I