Plus de trains en Bourgogne-Franche-Comté mais pas de concurrence

VIBRATION
Crédit: Wikimedia Commons

25 mai 2018 à 13h40 par Benoit Hanrot

Séance pleine de surprise aujourd'hui au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté. Si la région a annoncé une augmentation du nombre de trains en 2019, sa présidente a de son côté déclaré repousser la mise en concurrence sur les lignes TER.

C’est donc officiel : la Bourgogne-Franche-Comté va augmenter son nombre de trains l’an prochain. La région a présenté ce matin la nouvelle convention TER. Le document prévoit notamment la mise en place de 37 trains supplémentaires, en particulier sur la ligne Dijon – Nevers, Nevers – Decize ou encore Montchanin – Paray-le-Monial.

En revanche, Marie-Guite Dufay a surpris tout son monde en annonçant qu’un amendement avait été déposé ce matin concernant la préparation de l’ouverture à la concurrence de certaines lignes ferroviaires. Selon France 3 Bourgogne-Franche-Comté, des travaux préparatoires auront lieu entre les salariés de la SNCF, les voyageurs et les élus avant de prendre toute décision définitive.

I